Simple TURF, les paris turf 100% gratuits


La montante en or

Voici un autre excellent système de progression pour le Jeu Placé.

Ce système permet de rendre bénéficiaire un Jeu Placé qui serait très déficitaire à mises égales. Il interdit toute perte. Il est fort simple et consiste tout simplement à augmenter les enjeux de trois mises toutes les fois qu’on perd et de les diminuer d’une mise toutes les fois qu’on touche, et ceci jusqu’à ce que le découvert de la partie en cours soit résorbé.
La progression s’établit donc ainsi : 1, 4, 7, 10, 13, 16 etc…

Exemple :
• Le premier jour, vous jouerez 1 mise placée. Perdu !
• Le second jour, vous jouerez 4 mises placées. Encore perdu !
• Le troisième jour, vous jouerez 7 mises placées : vous touchez, mais le rapport est insuffisant pour vous couvrir des 12 mises que vous avez engagées.
• Le quatrième jour, vous jouerez donc 1 mise de moins, soit 6 mises placées. Perdu !
• Le cinquième jour, vous augmenterez de 3 mises, soit 9 mises placées. Vous touchez, mais le rapport est encore insuffisant.
• Le sixième jour, vous diminuerez d’une mise, soit alors 8 mises placées. Vous touchez et cette fois le rapport, ajouté à celui du troisième jour, vous permet de vous couvrir de la totalité des mises engagées depuis le début de la partie. Vous êtes "sorti"...
... et le septième jour, vous recommencez une nouvelle partie en partant à une mise.
Je vous donne ci-dessous un exemple d’application de la "Montante en or".
En jouant une mise Placée on n’aurait, en effet, ni gagné ni perdu, vous verrez qu’il en sera atout autrement en utilisant la "montante en or". Dans ce tableau vous constatez que :

• Le premier jour, nous jouons une mise sur le cheval qui est à l’arrivée.
• Le second jour, nous mettons donc encore 1 mise sur un autre cheval qui perd.
• Le troisième jour, ce sera 4 mises que nous mettrons sur un troisième cheval qui perd aussi.
• Le quatrième jour, cela nous oblige à jouer 7 mises sur un quatrième cheval qui rapporte 14,7 fois la mise. Depuis notre deuxième cheval, nous avons joué, au total, 12 mises, nous avons donc un bénéfice de 2,70 mises.
• Le cinquième jour, nous repartons à 1 mise avec un cinquième cheval.
• Nous perdons ensuite avec les sixième et septième chevaux,
• Mais le huitième cheval, nous sort avec un bénéfice de 3,40 fois la mise.
• Le neuvième jour, nous perdons avec le neuvième cheval.
• Et les 4 mises sur le dixième cheval ne nous rapportent que 4,80 mises alors qu’il nous en aurait fallu 5 ! Nous jouerons donc une mise de moins, soit 3 mises sur le onzième cheval,
• Puis 6 mises sur le douzième et 9 mises sur le treizième dont le rapport est encore insuffisant pour nous sortir de la partie.
• Mais les 8 mises jouées sur le coup suivant sur le quatorzième cheval nous rendent cette fois bénéficiaires sur la partie commencée le neuvième jour avec le neuvième cheval.
• Et ainsi de suite car le processus est toujours le même. Il est évident qu’il suffira de multiplier tous ces chiffres par deux lorsque vous attaquerez la partie à 2€. La progression devient alors : 2€, 8€, 14€, 20€, 26€, etc... avec une diminution de 2€ toutes les fois que l’on a touché. Ainsi, le turfiste qui aurait joué à la mise minimum de 2€ aurait réalisé, avec cette technique un bénéfice de 36,4€ sur notre période alors qu’il aurait fait un jeu nul en jouant à mises égales, 2€ placés sur chaque cheval.

Notez encore que la Montante en or peut s'appliquer sur tous les systèmes de sélection donnant à jouer un cheval placé par jour.

Détail d'une partie de jeu :