Simple TURF, les paris turf 100% gratuits


Jouez avec la cote

Attention, tout ce qui est dit ici à propos des cotes concerne le Jeu Simple Gagnant.
Dans ce jeu :
  • une cote de 5/1 par exemple assure de toucher 5 + 1 = 6 € pour 1€ de mise.
  • une cote de 2/1 assure de toucher 2 + 1 = 3 € pour 1 € de mise.
En ce qui concerne le Jeu Simple Placé:
  • une cote de 13/1 peut aussi bien assurer de toucher 1,70€ pour 1 € que 2,10€ pour 1 €.
Alors que dans le Jeu Simple Gagnant la cote procure toujours un rapport fixe calculable comme indiqué ci-dessus, dans le Jeu Simple Placé, à cotes égales, les rapports varient sensiblement. En fait, ils sont directement fonction du nombre de joueurs qui ont fait un pronostic juste sur le cheval concerné.

Calclul des cotes et barêmes

C'est très simple. Il suffit de ramener toutes les cotes au plus petit dénominateur commun (soit X/1), c'est à dire de diviser le premier chiffre ou nombre (numérateur) par le second (dénominateur).
Ainsi :
  • pour une cote de 6/4, nous divisons 6 par 4 et nous obtenons 1,5 contre 1 (soit 1,5/1)
  • pour une cote de 29/10 nous divisons 29 par 10 et nous obtenons 2,9 contre 1 (soit 2,9/1).
  • pour une cote de 15/2 nous divisons 15 par 2 et nous obtenons 7,5 contre 1 (soit 7,5/1).
Il est facile de constater alors que 1,5/1 est plus petit que 2,9/1, qui est lui-même plus petit que 7,5/1, et que le cheval, dans le premier cas, aurait rapporté 2,50 € (pour 1 €), dans le deuxième cas 3,90 € (pour 1€), et dans le troisième cas 8,50 € (pour 1 €). Nous ajoutons 1 € à la cote pour connaître le rapport pour 1 €. Il est évident qu'il est beaucoup plus commode d'annoncer ou d'écrire 13/4 plutôt que 3,25/1, mais c'est exactement pareil. Par commodité, je vous donne en bas de la page le barème de toutes les cotes allant de 1/10 (cote minimum) a 9/1. Je n'ai pas été au-delà puisque ensuite, vous retrouvez toujours le même processus en dixièmes, quarts ou demis.

Comment jouer avec la cote ?

  Comme nous l'avons déjà expliqué a différentes reprises, la cote d'un cheval est un des éléments les plus valables sinon le plus valable, dans la recherche du bon cheval à jouer; cela se conçoit d'ailleurs aisément puisque la cote est le résultat d'un vote; autrement dit, elle représente le suffrage universel du public. Un néophyte peut se tromper sur les cotes au vidéo Poker, un turfiste ou un pronostiqueur peut se tromper sur la chance d'un cheval, mais la masse des parieurs, elle, se trompe rarement. Cependant, des erreurs de jugement sont souvent dues au fait que les joueurs n'ont pas toujours la mémoire solide ou fidèle. Ainsi un favori battu à 2/1 fera, à sa prochaine sortie, souvent une cote de 5/1 ou plus. Les parieurs abandonnent vite un cheval sous prétexte qu'il s'est mal classé, sans penser qu'une performance médiocre peut avoir plusieurs causes exceptionnelles(mauvais départ, impossibilité de trouver le passage, inaptitude a la distance, à la piste ou au terrain, tactique contraire, mauvaise place à la corde, etc. ...). Nous allons donc vous donner les critères à suivre pour interpréter la cote de la façon la plus efficiente :

 A) D'abord, la cote d'un cheval ne prend toute sa valeur que dans la mesure où elle est relativement récente. Après un mois, elle est déjà sujette à caution car la forme des pur-sang varie assez rapidement.


 B) Ensuite, la cote est tributaire du nombre de partants que comporte la course : plus le nombre de partants est réduit, plus la cote doit être basse pour être significative. A ce sujet, il existe un procédé donnant la "cote-maxi" au-delà de laquelle les chevaux n'auront que très peu de chance de figurer a l'arrivée. Ainsi, pour une course de 20 partants, la "cote-maxi" sera de 10/1; pour une course de 18 partants, de 9/1; pour une course de 15 partants, de 7,5/1 (ou 15/2). Vous avez déjà compris qu'il suffit de diviser le nombre de partants par 2 pour obtenir cette fameuse "cote-maxi".


 C) Enfin, la valeur d'une faible cote sera d'autant plus significative que le Prix (valeur nominale de la course) où elle a été obtenue aura été plus élevé. Ainsi une cote de 10/1, dans un prix de 45.000 €, est nettement plus intéressante qu'une cote de 5/1 dans un prix de 9.000€. C'est dire qu'à cote égale, il faut toujours préférer celle qui a été obtenue dans la course de la plus forte allocation.


En partant de ces principes, nous avons établi pour vous trois procédés de sélection, l’un direct, les deux autres dits de «chevaux à suivre».